Danse

Afficher tous les 5 résultats


La danse consiste en des mouvements corporels rythmés et à motifs, généralement exécutés sur de la musique, qui servent de forme de communication ou d'expression. Les êtres humains s'expriment naturellement par le mouvement. La danse est la transformation d'un mouvement fonctionnel et expressif ordinaire en un mouvement extraordinaire à des fins extraordinaires ; même un mouvement courant comme la marche est exécuté en danse selon un motif, peut-être en cercle ou à un rythme particulier, et il se produit dans un contexte particulier.

La danse peut impliquer un vocabulaire fixe de mouvements qui n'ont pas de signification en soi, comme dans une grande partie du ballet et de la danse folklorique européenne, ou bien la pantomime et les gestes symboliques peuvent être utilisés, comme dans de nombreuses formes de danse asiatique. Les peuples de différentes cultures dansent différemment et à des fins diverses ; leurs formes de danse variées peuvent révéler beaucoup de choses sur leur mode de vie. La danse et la culture humaine La danse peut être un art, un rituel ou un loisir. Elle va au-delà des objectifs fonctionnels des mouvements utilisés au travail ou en athlétisme pour exprimer des émotions, des humeurs ou des idées, raconter une histoire, répondre à des besoins religieux, politiques, économiques ou sociaux, ou simplement être une expérience agréable, excitante ou esthétiquement valable.

Le corps peut effectuer des actions telles que la rotation, la flexion, l'étirement, le saut et la rotation. En variant ces actions physiques et en utilisant différentes dynamiques, l'être humain peut concevoir un nombre infini de mouvements corporels. Parmi l'éventail des mouvements que le corps est capable d'exécuter, chaque culture met l'accent sur certaines caractéristiques de ses styles de danse. Le potentiel ordinaire du corps peut être développé dans la danse, généralement grâce à de longues périodes de formation spécialisée. En ballet, par exemple, le danseur s'exerce à faire tourner, ou à retourner, les jambes au niveau des hanches, ce qui permet de lever la jambe en arabesque.

En Inde, certains danseurs apprennent à chorégraphier leurs globes oculaires et leurs sourcils. Les costumes peuvent étendre les capacités du corps. Les chaussons de pointe, les échasses et les harnais volants sont quelques-unes des aides artificielles utilisées par les danseurs. Les principaux éléments de la danse comprennent l'utilisation de motifs au sol, les formes du corps en mouvement et les dessins dans l'espace faits par les membres ; l'utilisation du temps-tempo, la durée d'une danse, les variations rythmiques et l'attitude envers le remplissage du temps, de la prise de son temps à des arrêts et des départs rapides ; l'utilisation du poids du corps qui surmonte la gravité pour exécuter des mouvements légers et gracieux, l'abandon à la gravité par des mouvements lourds ou lents, ou l'exercice du poids du corps contre la gravité avec force ; et l'utilisation de mouvements de tension, de retenue ou de liaison, ou de mouvement libre.

La danse et l'esprit humain Outre le plaisir physique qu'elle procure, la danse peut avoir des effets psychologiques. Les sentiments et les idées peuvent être exprimés et communiqués ; le partage des rythmes et des mouvements peut donner à un groupe un sentiment d'unité. Dans certaines sociétés, la danse conduit souvent à la transe ou à d'autres états de conscience altérés. Ces états peuvent être interprétés comme un signal de possession par les esprits, ou ils peuvent être recherchés comme un moyen de libération émotionnelle. Un état de transe peut permettre aux gens d'accomplir des exploits remarquables de force, d'endurance ou de danger, comme danser sur des charbons ardents. Dans certaines sociétés, les chamans dansent en transe afin de guérir les autres physiquement ou émotionnellement. Le domaine moderne de la thérapie par la danse s'est développé comme un moyen d'aider les gens à s'exprimer et à établir des relations avec les autres.